jeudi, 9 février 2023 •

686 visiteurs en ce moment

Lutter contre l’antibiorésistance

Antibiogo une application pour lutter contre l’antibioresistance




Antibiogo, un outil de diagnostic permettant aux techniciens de laboratoires non-experts de mesurer et interpréter des antibiogrammes.
La résistance aux antimicrobiens (RAM) étant une véritable menace de santé publique, il était important de développer un outil facilement utilisable dans les pays à ressources limitées, où les antibiogrammes sont souvent mal interprétés, par faute de moyens. En effet, dans 70 des pays dans lesquels nous travaillons, nous observons fréquemment des patients arriver dans les hôpitaux avec des infections bactériennes et qui ne répondent pas aux traitements antibiotiques.

Antibiogo déjà mise en place en routine en RDC et en Jordanie, et bientôt dans d’autres laboratoires MSF !
Antibiorésistance - Répondre à l’urgence de santé mondiale. La Fondation MSF agit et propose une réponse concrète et utilisable dès maintenant dans les pays à revenu faible ou intermédiaire.

● 1,27 MILLIONS1 : c’est le nombre de décès en 2019 dans le monde, lié à l’antibiorésistance
● 10 MILLIONS1 : c’est le nombre de décès par an dans le monde à partir de 2050, si rien ne change
● Plus de la moitié des antibiotiques sont utilisés de manière inappropriée
● 400 ANS : c’est le nombre d’années qu’il faudrait en Afrique subsaharienne pour atteindre le même ratio de pathologistes incluant microbiologistes / population qu’aux Etats-Unis ou au Royaume-Uni

Selon l’OMS la résistance aux antimicrobiens (RAM) est l’une des menaces de santé publique les plus urgentes de notre époque. Les autorités sanitaires estiment que plus de la moitié des antibiotiques sont utilisés de manière inadéquate et essentiellement dans de nombreux pays à revenu faible ou intermédiaire. Dans ces pays, la RAM ne peut être mesurée par manque de moyens techniques et humains pour la détecter et la surveiller. Il paraît donc comme urgent de trouver des réponses rapidement déployables afin de répondre à l’urgence sanitaire et ainsi freiner la propagation de la RAM.
La Fondation MSF (Médecins Sans Frontières) propose Antibiogo, le premier dispositif médical in vitro marqué CE, pensé, développé et testé pour et avec les pays à ressources limitées. Cet outil, application de lecture, permet d’interpréter les antibiogrammes et de donner une réponse pratique et sûre afin de sécuriser la prescription d’antibiotiques. « Grâce à Antibiogo, n’importe quel technicien de laboratoire en microbiologie, partout dans le monde, va pouvoir lire et interpréter, directement sur un téléphone, un antibiogramme et savoir quel est le profil de résistance des bactéries responsables de l’infection des patients » explique le Docteur Nada Malou, responsable du projet Antibiogo, Fondation MSF.

La lutte contre la résistance aux antibiotiques repose sur une réponse multidisciplinaire avec comme pilier essentiel le bon diagnostic
Avant d’initier un traitement antibiotique, il est nécessaire d’identifier avec certitude la bactérie pathogène, et de tester sa sensibilité aux antibiotiques. Dans ce cas, il convient d’effectuer un prélèvement bactériologique sur le patient, et de réaliser un antibiogramme. Dans les pays riches, la prescription d’antibiotiques est facilitée par l’utilisation d’automates pour la lecture et l’interprétation des antibiogrammes, et par l’expertise de microbiologistes. Mais dans les pays à ressources limitées, dépourvus de ces équipements onéreux, de microbiologistes cliniques, et de formations à l’interprétation des tests, l’identification de l’antibiorésistance est bien plus compliquée voire souvent absente. En conséquence, les antibiogrammes sont souvent mal interprétés et ce constat a été très saillant dans les 70 pays dans lesquels MSF est présent. On observe fréquemment des patients arriver dans les hôpitaux avec des infections bactériennes et qui ne répondent pas aux traitements antibiotiques.

Pour aider les médecins, dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, à prescrire les antibiotiques les plus efficaces à leurs patients, la Fondation MSF a créé un outil capable d’interpréter les photos d’antibiogrammes.

Une interprétation sûre et efficace des antibiogramme grâce à une application révolutionnaire : Antibiogo
Antibiogo est un outil de diagnostic permettant aux techniciens de laboratoires non-experts de mesurer et interpréter des antibiogrammes. Il est basé sur le traitement d’images, une technologie d’intelligence artificielle et un système expert qui simule le savoir-faire d’un spécialiste.
L’application a été développée par les équipes de la Fondation MSF accompagnées par une douzaine de développeurs de Google.org qui les ont soutenus à plein temps et bénévolement pendant 12 mois et elle a bénéficié d’une licence d’exploitation logiciel d’une entreprise experte en microbiologie i2a. En pratique, l’application permet aux techniciens de laboratoire de mesurer les diamètres d’inhibition qu’on retrouve sur les antibiogrammes puis à en interpréter les résultats, sans forcément avoir une expertise en microbiologie. En situation, les résultats montrent un très haut niveau de concordance, allant de 90 à 98 % en fonction des bactéries, lorsqu’ils sont comparés avec l’interprétation faite par des microbiologistes qualifiés.

Les techniciens de laboratoire non experts exerçant dans les pays à revenu faible ou intermédiaire ont désormais la possibilité de mesurer et d’interpréter les antibiogrammes pour fournir des résultats précis.

Antibiogo, un espoir de taille pour ralentir l’antibiorésistance dans les pays à ressources limitées
Antibiogo est le premier dispositif médical in vitro marqué CE, conçu par la Fondation MSF. Cet outil, qui se formalise sous une application gratuite et téléchargeable, apporte une réponse concrète afin de ralentir la RAM dans tous les pays en facilitant l’accès à un diagnostic bactériologique de qualité. Les résultats peuvent également être utilisés à des fins de surveillance et de mise à jour des traitements empiriques basés sur l’étiologie réelle.

L’application Antibiogo est déjà utilisée dans plusieurs laboratoires de MSF, notamment en Jordanie et en RDC, et le sera d’ici décembre au Mali, en République Centrafricaine et au Yémen et a pour vocation d’être déployée plus largement. A terme, l’application deviendra un outil destiné aux professionnels de santé dans l’ensemble des pays à ressources limitées.

A propos du projet Antibiogo
La Fondation MSF a mis en place un consortium avec un Hôpital universitaire français et plusieurs centres de recherche académique afin de produire une preuve de concept répondant à la problématique soulevée. Ils ont été accompagnés en 2019/2020 par une douzaine de bénévoles développeurs de Google.org et bénéficié d’une licence d’exploitation logiciel d’une entreprise experte en microbiologie i2a pour les aider à passer du concept au produit. La Fondation MSF a été soutenue par des spécialistes juridiques, éthiques, épidémiologiques et réglementaires afin de pouvoir mettre à disposition du plus grand nombre cette application de diagnostic in vitro gratuitement.
Pour plus d’info sur Antibiogo : https://fondation.msf.fr/fr/projets/antibiogo
A propos de La Fondation MSF
Reconnue d’Utilité publique, la Fondation MSF soutient des projets qui contribuent aux avancées de la médecine humanitaire et participe à la mise à disposition d’outils de diagnostic, de prévention, de prise en charge des patients qui ont pour vocation d’améliorer la façon donc MSF fournit des soins de santé. Sa mission : délivrer des solutions pour améliorer la prise en charge médicale dans les situations où MSF intervient. Les équipes de la fondation sont en lien directement avec les problématiques concrètes observées sur les terrains. C’est pour y répondre, que la fondation assemble les ressources et les savoirs de MSF avec les compétences externes de partenaires engagés sur des technologies et savoirs complémentaires. Au fil des années et de conduite de projet de R&D, la Fondation MSF a acquis une expertise dans la gestion de projets multipartenaires à forte incertitude, ainsi que des compétences transversales sur la réglementation, la protection des données, la mise en place de cadre éthique et juridique.
Pour plus d’infos sur la Fondation MSF : https://fondation.msf.fr/fr - https://www.linkedin.com/company/la-fondation-msf/?originalSubdomain=fr

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

29 novembre 2022 par Judicaël ZOHOUN




Un intermédiaire dans les procédures judiciaires arrêté


9 février 2023 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
La Cour de Répression des Infractions Economiques et du Terrorisme (...)
Lire la suite

880.000 FCFA volés à une marchande Mobile Money


8 février 2023 par Marc Mensah
Un jeune aidé d’un autre a retiré frauduleusement, mercredi 08 février (...)
Lire la suite

Anniversaire de Jules Verne, né le 8 février 1828


8 février 2023 par Judicaël ZOHOUN
L’Indianocéanie a constitué une sphère de réflexion créative pour Jules (...)
Lire la suite

« ÔBATANGA » reçoit le prix de la meilleure fiction francophone (...)


6 février 2023 par Judicaël ZOHOUN
Le Groupe CANAL+ est très heureux d’annoncer que la série « ÔBATANGA », (...)
Lire la suite

Un homme retrouvé mort pendu à N’dali


6 février 2023 par Marc Mensah
Découverte macabre ce lundi 6 février 2023 à Suanin, un quartier de la (...)
Lire la suite

Deux frères condamnés à perpétuité pour avoir sacrifié un enfant


6 février 2023 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Le tribunal de première instance de deuxième classe de Natitingou a (...)
Lire la suite

Consortium Tourisme par Millions parraine 3 événements au Bénin


3 février 2023 par Marc Mensah
En prélude à la tenue au Bénin de trois événements susceptibles d’apporter (...)
Lire la suite

Un dépôt d’essence de contrebande en feu à Savè


3 février 2023 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Un dépôt de stockage de l’essence frelatée communément appelée « kpayo » a (...)
Lire la suite

Un bouvier retrouvé mort à Aplahoué, un autre fusillé à Djakotomey


3 février 2023 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Le corps sans vie d’un bouvier a été découvert jeudi 02 février 2023 dans (...)
Lire la suite

Nécessité d’enregistrement pour tout Projet ou Programme carbone


30 janvier 2023 par Marc Mensah
Tout promoteur à l’obligation de faire enregistrer son projet ou (...)
Lire la suite

Les recommandations du Tofâ pour éviter les accidents en 2023


30 janvier 2023 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Les dignitaires des cultes endogènes du Bénin ont procédé fin 2022, à la (...)
Lire la suite

Un mort et un blessé dans un accident à Glazoué


30 janvier 2023 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Un bus de transport en commun a percuté un motocycliste, ce lundi 30 (...)
Lire la suite

05 morts dans un accident à Aplahoué


30 janvier 2023 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Plusieurs accidents mortels ont été enregistrés ce weekend sur divers (...)
Lire la suite

2 blessés graves dans un accident à Adjohoun


30 janvier 2023 par Marc Mensah
Un accident s’est produit dans la journée du dimanche 29 janvier 2023 à (...)
Lire la suite

Trois jeunes brûlés vifs, la maison d’un élu local incendiée


29 janvier 2023 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Trois jeunes hommes ont été brûlés dans la nuit du vendredi 27 janvier (...)
Lire la suite

2 ouvriers maçons meurent sur un chantier


27 janvier 2023 par Marc Mensah
Deux ouvriers maçons sont morts, jeudi 26 janvier 2023, en réalisant la (...)
Lire la suite

Deux fidèles excommuniés de l’église URHC déposés en prison


27 janvier 2023 par Marc Mensah
La justice s’est saisie de l’affaire des deux fidèles de l’église (...)
Lire la suite

2 cybercriminels présumés arrêtés à Bohicon


27 janvier 2023 par Marc Mensah
L’Office Central de Répression de la Cybercriminalité (OCRC) a procédé à (...)
Lire la suite




Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires