dimanche, 21 avril 2024 -

1348 visiteurs en ce moment

Cyber sécurité

L’usurpation des titres de personnalités prend des proportions inquiétantes




De faux profils de personnalités naissent régulièrement sur les réseaux sociaux (Facebook, X, Instagram et LinkedIn), avec derrière l’écran, des escrocs qui tentent d’extorquer de l’argent à leurs victimes.

On le sait, il existe bon nombre de techniques d’hameçonnage sur Internet mais l’usurpation d’identité de personnalités semble être récurrente dans les tentatives d’arnaques d’internautes.
Parmi les personnalités qui dénoncent ces faux profils, on retrouve principalement des artistes, des chefs d’entreprises, des autorités administratives ou des personnalités politiques très connus.

C’est sur Facebook et LinkedIn notamment, que des usurpateurs d’identité se sont faits passer pour ces autorités ou leurs proches collaborateurs. « Ils se permettent de promettre aux victimes l’octroi d’un emploi ou de diverses autres opportunités financières en leur nom contre le paiement d’un quelconque frais  » nous renseigne une source judiciaire.
Une source policière nous rappelle d’ailleurs les cas récents de la première dame du Bénin, son fils Lionel ; des Ministres R.Wadagni, Shadiya Assouma, Benoit Dato ; de Joseph Djogbenou, Pdt du parti Union Progressiste le Renouveau, de députés dont Armand Gansè mais aussi des maires Luc Atrokpo, William Fangbedji et bien d’autres autres. Certains ont recouru dans différents communiqués à denoncer ces attitudes et et promis des faire engager des poursuites. « Certains sites web et pages officielles de Ministères ou Institutions de la République sont mêmes dupliqués et sponsorisés » nous précise une autre source à l’ASIN.

Même mode opératoire

Cela est devenu une habitude. Plusieurs comptes sont créés à l’insu des titulaires. Des individus mal intentionnés utilisent leur nom ou attributs pour créer des faux profils. En guise de réponse, par le biais de leur page Facebook, ou de communiqués, certains dénoncent ces abus et recommandent à leurs abonnés et la population de faire attention.

Plaintes de victimes, enquêtes et poursuites judiciaires

Nos sources nous renseignent que ces derniers mois, l’ex OCRC et le Centre National d’Investigations Numériques, nouveau dispositif gouvernemental contre la cybercriminalité, ont enregistré plusieurs plaintes de victimes . De faux comptes créés au nom des ministres à partir desquels certains se font passer pour eux ou leurs proches collaborateurs, afin d’arnaquer des concitoyens ou des investisseurs étrangers sur la base de faux documents qui portent l’imitation de la signature de ces derniers. Toute chose punie par la loi mais aussi qui entache l’image et la réputation de notre pays.
Des sources proches des enquêtes en cours nous informent ,qu’elles ont permis de démenteler, un vaste réseau de personnes de profils divers. On y dénombre des antionaux commes des personnes d’origines étrangères qui dont certains ont déjá été présentées au procureur spécial de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET).

Ces dernières semaines, la CRIET a connu le cas des auteurs de faux communiqués rendu public par la direction générale de la douane dans le cadre d’une pseudo vente aux enchères, des personnes ayant utilisé le nom de Monsieur Lionel Talon ou des individus ayant répandu de fausses nouvelles sur le chef d’état major général des armées

Multiplication des cas sur les usurpations de noms et titres de ministres de la République

Peut-être en lien avec leurs charges ministérielles ,on note la multiplication de faux documents portant leur identité et leur signature, ou l’usage des numéros de téléphone avec leur photo en profil pour se faire passer pour eux auprès de tiers est récurrente.

Il faut rappeler une récente cette affaire impliquant un jeune parakois T.A.A.A et consorts que l’attitude clémente du ministre béninois des finances avait évité une mise en détention des intéressés ( ndlr, ils étaient restés libres de mouvements et juste sous convocation) , mais aussi le retrait de la plainte contre X des conseils du ministre qui avaient agi spontanément pour préserver son image.

Dès lors qu’il a su à lissue de l’action judiciaire qui était engagée, que c’était des jeunes personnes dont des étudiants, il a ordonné le retrait de la plainte suite aux lettres d’excuses reçues de leur part. Acte magnanime qui leur évitera certainement une condamnation nous renseigne une de nos sources.

Mais devrait-on toujours procéder ainsi face à des personnes qui décident de se mettre en retrait des lois de la République ?

Notre rédaction vous reviendra sur les dispositions de l’article 562 du code du numérique au sujet de l’usurpation de l’identité de tiers, passible d’une peine d’un an à cinq (05) ans et d’une amende de cinq millions (5 000 000) à cent millions (100 000 000) de francs CFA ou de l’une de ces peines seulement suivant

Paul Tonon

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

26 février 2024 par Judicaël ZOHOUN




Le Bénin remporte les deux premières places au CAF Hacking challenge 2024


20 avril 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
Le Bénin se distingue à l’édition 2024 du CAF Hacking Challenge en (...)
Lire la suite

L’activiste Rémy Gnambakpo interpellé ce samedi


20 avril 2024 par Akpédjé Ayosso
Les élements de l’Office Central de Répression de la Cybercriminalité (...)
Lire la suite

Le récapitulatif des résultats de Loto 5/90 du Vendredi 19 Avril 2024.


20 avril 2024 par Judicaël ZOHOUN
La LNB S.A vous donne le récapitulatif des résultats de Loto 5/90 du (...)
Lire la suite

L’ex chef d’Etat-major de la marine écouté à la BEF


19 avril 2024 par Akpédjé Ayosso
L’ex chef d’État-Major de la Marine nationale Jean Léon Olatoundji a (...)
Lire la suite

Les syndicats annoncent une marche contre la cherté de la vie


19 avril 2024 par Akpédjé Ayosso
Les confédérations syndicales ont annoncé ce lundi 15 avril 2024, à (...)
Lire la suite

Un nouveau directeur intérimaire aux services de renseignements


19 avril 2024 par Akpédjé Ayosso
Le président Patrice Talon a procédé à la nomination d’un nouveau (...)
Lire la suite

Vers la ratification de la Convention portant statut du Fleuve Mono


18 avril 2024 par Akpédjé Ayosso
Le gouvernement béninois a annoncé, ce mercredi 17 avril 2024, la (...)
Lire la suite

Recrutement multipostes au profit de la SImAU


18 avril 2024 par Akpédjé Ayosso
La Société Immobilière et d’Aménagement Urbain (SImAU) recrute pour (...)
Lire la suite

Rufino d’Almeida explique la décision appliquée à Bohicon


18 avril 2024 par Akpédjé Ayosso
En application de la décision du gouvernement béninois, la mairie de (...)
Lire la suite

Vers la construction de l’hôtel de ville de Porto- Novo


17 avril 2024 par Akpédjé Ayosso
En Conseil des ministres ce mercredi 17 avril 2024, le gouvernement (...)
Lire la suite

Voici les prix d’achat de coton-graine et de cession des insecticides


17 avril 2024 par Akpédjé Ayosso
En Conseil des ministres, mercredi 17 avril 2024, le gouvernement a (...)
Lire la suite

Une attaque fait 3 morts et un blessé à Malanville


17 avril 2024 par Akpédjé Ayosso
L’attaque d’un poste de douane à Monkassa, arrondissement de Garou (...)
Lire la suite

L’Etat subventionne les prix de cession des engrais


17 avril 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
Le gouvernement béninois a pris des mesures pour soutenir les (...)
Lire la suite

Pamphile Zomahoun nommé Ambassadeur adjoint, Envoyé spécial pour Haïti


17 avril 2024 par Akpédjé Ayosso
En Conseil des ministres ce mercredi 17 avril 2024, Pamphile Claude (...)
Lire la suite

Plusieurs écoles dotées de salles de classe adéquates


17 avril 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Le maire de la ville de Bohicon, Rufino d’Almeida a procédé mardi 16 (...)
Lire la suite

Des réflexions pour accroître la collaboration avec le secteur privé


16 avril 2024 par Akpédjé Ayosso
Les travaux de la 14e Assemblée Générale ordinaire du Conseil Ouest (...)
Lire la suite

Les retardataires invités à faire les formalités de paiement


16 avril 2024 par Akpédjé Ayosso
Le président de la Commission Interministérielle d’expropriation (...)
Lire la suite

4 policiers et l’auteur de la vidéo déposés en prison


16 avril 2024 par Akpédjé Ayosso
Quatre (4) policiers et l’auteur de la vidéo dans l’affaire de bavure (...)
Lire la suite




Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires