dimanche, 21 avril 2024 -

1348 visiteurs en ce moment

Déclarations du PJD sur les relations maroco-israéliennes

Le Palais Royal recadre le PJD sur la politique étrangère du Maroc




Le Maroc a réagi aux déclarations du Parti de la justice et du développement (PJD) sur les relations entre le Royaume du Maroc et l’Etat d’Israël. A travers un communiqué, le Cabinet Royal recadre le PJD et fait un rappel à l’ordre.

Récemment, le Secrétaire Général, Abdelilah Benkirane a critiqué les propos du ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, sur les relations entre le Maroc et l’Etat d’Israël. Selon le Palais Royal, la déclaration du parti PJD contient « des dépassements irresponsables et des approximations dangereuses concernant les relations entre le Royaume du Maroc et l’Etat d’Israël, en lien avec les derniers développements dans les territoires palestiniens occupés ». La position du Maroc envers la question palestinienne est irréversible. C’est d’ailleurs une priorité de la politique étrangère du Maroc que Sa Majesté Le Roi, Amir Al-Mouminine et Président du Comité Al-Qods, place au même rang de l’intégrité territoriale du Royaume. « Il s’agit d’une position de principe constante du Maroc, qui ne saurait être soumise aux surenchères politiciennes et aux campagnes électorales étriquées », souligne le Cabinet Royal.

Les motivations réelles du parti PJD ne sont pas connues depuis la publication du communiqué du secrétariat général le 9 mars dernier. Face aux déclarations du ministère des Affaires étrangères, le parti d’opposition au Parlement pouvait opter pour les canaux institutionnels et démocratiques, notamment au niveau des deux Chambres, à travers les commissions compétentes et les mécanismes d’interaction avec le gouvernement. Le parti PJD a utilisé des éléments de langage véhiculés par les adversaires du Royaume. Dans son communiqué, le secrétaire général du parti a attaqué des propos clé du ministre des affaires étrangères tenus au sein des instances de l’UA en oubliant que le Maroc se bat pour l’autonomisation et l’émancipation de cette organisation panafricaine des tutelles algérienne et sud-africaine.

Le Maroc est également revenu sur les circonstances de la reprise de ses relations avec Israël. Il s’agit d’une décision d’Etat intervenue dans un contexte spécifique pour le Maroc. « Elle est encadrée par le communiqué du Cabinet Royal du 10 décembre 2020 et celui publié le même jour à la suite de la communication téléphonique entre Sa Majesté Le Roi et le Président palestinien, ainsi que par la Déclaration Tripartite du 22 décembre 2020, signée devant le Souverain », informe le communiqué du Cabinet Royal. Les forces vives de la nation, les partis politiques, certaines personnalités de premier plan, de même que certaines instances associatives militant pour la question palestinienne, avaient alors été informés de la décision. Le PJD a été signataire de la déclaration tripartite de 2020. Le secrétaire actuel du PJD avait aussi exprimé sa pleine adhésion. La sortie médiatique du PJD apparait comme une tentative de surenchère et de chantage au nom de la Cause palestinienne.

Le Palais Royal rappelle le PJD à l’ordre. « Les relations internationales du Royaume ne peuvent être l’objet de chantage de la part de quiconque et pour quelque considération que ce soit, particulièrement dans ce contexte mondial complexe », a-t-il précisé. Il indique que « l’instrumentalisation de la politique extérieure du Royaume dans un agenda partisan interne constitue ainsi un précédent dangereux et inacceptable ». Il est fondamental que le PJD s’abstienne d’instrumentaliser des affaires sérieuses de politique extérieure.

La politique extérieure du Royaume est une prérogative de Sa Majesté Le Roi en vertu de la Constitution. Le Souverain l’exerce conformément aux constantes nationales et aux intérêts suprêmes de la patrie, et à leur tête la question de l’intégrité territoriale. La classe politique est appelée à se conformer à la Constitution notamment en matière de politique extérieure et à prioriser l’intérêt national sur toutes autres considérations.

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

13 mars 2023 par Akpédjé Ayosso




Togo : la nouvelle constitution adoptée à l’unanimité des députés


20 avril 2024 par Judicaël ZOHOUN
Après des débats parlementaires nourris ce vendredi 19 avril et une (...)
Lire la suite

L’Algérie accusée de mélanger sport et politique


19 avril 2024 par Ignace B. Fanou
L’équipe marocaine qui a atterri à Alger, ce vendredi 19 avril 2024, (...)
Lire la suite

Saint-Christophe-et-Niévès réitère sa position constante à la (...)


17 avril 2024 par Ignace B. Fanou
Le Royaume du Maroc ne cesse d’engranger des succès diplomatiques (...)
Lire la suite

Jennifer Ward Oppenheimer (JWO) à la recherche d’un lauréat innovant.


14 avril 2024 par Judicaël ZOHOUN
De manière historique, l’Afrique a été sous-représentée dans les (...)
Lire la suite

Les chefs d’État invités à donner la priorité aux populations


3 avril 2024 par Akpédjé Ayosso
Une coalition de la société civile d’Afrique de l’Ouest exhorte les (...)
Lire la suite

Ousmane Sonko nommé Premier ministre


3 avril 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Bassirou Diomaye Faye, nouveau président du Sénégal a pris une (...)
Lire la suite

Le parcours d’un maître tailleur : d’Auschwitz à la Maison Blanche


31 mars 2024 par Akpédjé Ayosso
Le vêtement révèle souvent l’homme, a écrit Shakespeare dans Hamlet. (...)
Lire la suite

Les propositions seront soumises à l’appréciation de SM le Roi


30 mars 2024 par Ignace B. Fanou
Le Royaume du Maroc veut se doter d’un nouveau Code de la famille. Le (...)
Lire la suite

Intelligence Artificielle, un atout pour l’agriculture en Afrique


30 mars 2024 par Akpédjé Ayosso
Romaric Nebnoma Tiendrebeogo fait partie des agriculteurs africains (...)
Lire la suite

L’OIF félicite le Sénégal pour le bon déroulement de la présidentielle


26 mars 2024 par Akpédjé Ayosso
La Secrétaire générale de la Francophonie, Louise Mushikiwabo, a (...)
Lire la suite

Sept séparatistes tués au Cameroun


25 mars 2024 par Judicaël ZOHOUN
Les forces gouvernementales du Cameroun ont tué sept combattants d’un (...)
Lire la suite

Le célèbre acteur nigérian Amaechi Muonagor n’est plus


25 mars 2024 par Akpédjé Ayosso
L’acteur, producteur et comédien nigérian Amaechi Muonagor est (...)
Lire la suite

Le Maroc lavé de tout soupçon d’espionnage dans l’affaire Pegasus


22 mars 2024 par Ignace B. Fanou
Une agence de la Présidence du gouvernement espagnol vient de publier (...)
Lire la suite

L’Avocate Générale recommande le maintien de l’accord agricole entre (...)


21 mars 2024 par Ignace B. Fanou
Dans le cadre de l’affaire sur les Accords agricole et de pêche entre (...)
Lire la suite

Lancement du Prix ellipse consacrée à la scène artistique du Bénin


18 mars 2024 par Akpédjé Ayosso
Le fonds de dotation ellipse art projects lance du 18 mars au 10 mai (...)
Lire la suite

La distribution de l’aide humanitaire marocaine a démarré à Gaza


16 mars 2024 par Ignace B. Fanou
La distribution de l’aide humanitaire ordonnée par Sa Majesté le Roi (...)
Lire la suite

L’opposant sénégalais Sonko enfin libre


15 mars 2024 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
Ousmane Sonko et Bassirou Diomaye Faye, deux opposants sénégalais en (...)
Lire la suite

L’opération humanitaire lancée dans la Ville Sainte pour le Ramadan


14 mars 2024 par Ignace B. Fanou
Sur Instructions de SM le Roi Mohammed VI, Président du Comité Al (...)
Lire la suite




Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires